La tête dans les PHYLACTÈRES

Qui n’a jamais rêvé de lire dans les pensées? Avec les phylactères des bandes dessinées, le rêve devient réalité. D’une case à l’autre, des personnages fictifs sortent de leur bulle pour nous confier en aparté le fruit de leurs réflexions ou nous livrer la teneur de dialogues qui, autrement, seraient demeurés secrets. Ces bulles, souvent pétillantes, éclatent à point nommé pour guider la lecture, si bien que les jeunes et les moins jeunes s’y retrouvent pour le seul plaisir de célébrer l’histoire qu’elles révèlent. Magiques, ces phylactères, par lesquels s’expriment les personnages de nos bandes dessinées préférées!

À l’aide d’indices, trouvez les homonymes des syllabes qui composent le mot à trouver.


Énigme 1

  • Mon premier est à votre convenance.
  • Mon deuxième est un élément du latin qui signifie « avec ».
  • Mon troisième peut être signe de politesse ou déplacé, selon la culture.
  • Mon quatrième est un État de nos voisins fort prisé pour ses crustacés.
  • Mon tout définit la période de l’Antiquité d’où remonte le mot phylactère.

Les mots sont : gré – co – rot – Maine.

Énigme 2

  • Mon premier rassemble de joyeux lurons.
  • Mon deuxième peut être préposition ou article.
  • Mon troisième est toujours conditionnel.
  • Mon quatrième peut être camus ou crochu.
  • Mon tout est fort divertissant, de 7 à plus de 77 ans.

Les mots sont : bande – des – si – nez.

Énigme 3

  • Mon premier se dit d’un liquide consommé.
  • Mon deuxième précède ce qui est déterminé.
  • Mon tout met en évidence le texte et en facilite la lecture.

Les mots sont : bu – le.

Énigme 4

  • Mon premier est un préfixe qui indique la duplication.
  • Mon deuxième est la distance parcourue par la lumière en un an.
  • Mon troisième, ajouté au préfixe précisant la spécialité dans laquelle un savant évolue, justifie son titre d’expert.
  • Mon tout ne se fait jamais seul.

Les mots sont : di – al* – logue
* Al est le symbole de l’unité de mesure année-lumière.

Énigme 5

  • Mon premier n’est pas gêné de se découvrir.
  • Mon deuxième, pour sa part, se fait souvent plus discret.
  • Si mon tout crève, il y aura bien des larmes à éponger.

Les mots sont : nu – âge.

Énigme 6

  • Mon premier, qu’il soit doux ou relevé, est toujours bien coloré.
  • Mon deuxième peut être bénin, grave ou désespéré.
  • Mon troisième désigne la Turquie.
  • Mon tout accentue les traits déplaisants ou amusants.

Les mots sont : cari – cas – TUR.

Énigme 7

  • Mon premier définit la coloration, la nuance et l’éclat du visage.
  • Mon deuxième se dit d’un tissu dont la couleur a été modifiée.
  • Mon tout est un reporter belge fictif qui s’est fait connaître par ses aventures périlleuses aux quatre coins du monde.

Les mots sont : teint – teint.

Énigme 8

  • Mon premier se trouve en Mésopotamie.
  • Mon deuxième s’entend.
  • Mon troisième se pratique en milieu aquatique.
  • Mon tout a besoin d’un coup de main et de plume pour prendre vie.

Les mots sont : Perse – son – nage.