Logo du gouvernement du Québec.
Office québécois de la langue française

Après l’ONDÉE, le beau temps


L’ondée se définit comme une pluie battante, soudaine et brève. Quand elle survient, le ciel, en proie à une morosité passagère, paraît commander à l’un de ses moutons noirs de déverser son trop-plein d’amertume. Grand bien lui fasse! C’est alors que les parapluies multicolores se déploient, que les cirés aux teintes éclatantes drapent les épaules et que les flaques d’eau éclaboussent de leurs gerbes irisées les bottes qui y sautent à pieds joints. Pendant et après l’ondée, l’arc-en-ciel sourit toujours.

Voici un petit jeu d’anagrammes à faire, bien à l’abri, le temps d’une ondée. Des anagrammes? Pas tout à fait! À partir du mot de départ, remplissez les cases suivantes. Il suffit de remplacer une lettre du mot précédent pour trouver le suivant. Attention : l’ordre des lettres peut changer, et les accents peuvent apparaître ou disparaître à leur gré!


Radiodiffusion


Satan, Belzébuth ou Lucifer


Ventre rebondi


Qualité morale qui porte à la bienveillance


Récit d’aventures imaginaires


Sentiment d’humiliation


Contient les cadeaux du père Noël


Chaussure montante


Petit baiser


Matériau de construction


Objet rigide de forme allongée


Petit mammifère d’Amérique du Nord


Après l’ondée, le soleil nous en inonde