Quand un LOGOGRAMME vaut mille mots

De prime abord, l’idée est séduisante. Un dessin, une notion, un mot. Plus de casse-tête de lettres à rabouter, de syllabes à assembler. Quiconque s’est déjà attelé à la tâche vous convaincra rapidement qu’écrire et lire en logogrammes, c’est du chinois. Imaginez la quantité astronomique de signes à mémoriser! Et vous n’avez pas droit à l’erreur, car un petit trait mal placé, en apparence anodin, change complètement le concept exprimé. À bien y penser, notre alphabet latin, avec ses 26 lettres, est bien pratique…


On vous simplifie la vie : ici, pas de logogramme compliqué. Les indices ci-dessous ne sont composés que de lettres. Inspirez-vous de ces énoncés pour trouver le bon terme. Repérez-le dans la liste qui figure dans la colonne de gauche et glissez-le au bon endroit. Espérons que vous saurez déchiffrer les indices pour trouver les mots qui correspondent aux logogrammes d’ici et d’ailleurs!

Termes

1. HIÉROGLYPHES 2. AROBASE 3. SYMBOLE 4. IDÉE 5. PRONONCIATION 6. PICTOGRAMME 7. CHIFFRES ARABES 8. ESPERLUETTE 9. DESSIN 10. SINOGRAMMES


Pour connaître les définitions que donne Le grand dictionnaire terminologique, télécharger ou consulter ce document.

Énoncés

A
Ces logogrammes sont utilisés pour calculer presque partout dans le monde.
B
Les Égyptiens s’en servaient pour conserver la mémoire des événements.
C
Il aide à prévenir les accidents.
D
Elle est populaire dans les médias sociaux.
E
Le logogramme ne la facilite sûrement pas.
F
La langue chinoise en est composée.
G
Ce signe est aussi agréable à dessiner qu’à prononcer.
H
Le logogramme la résume bien.
I
Qui, par sa forme ou sa nature, évoque spontanément quelque chose d’abstrait.
J
Qu’il soit animé, technique ou enfantin, aucun sujet n’échappe à ses traits.